Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Shabastet

  • : Danse et... danses!!!
  • Danse et... danses!!!
  • : Blog sur la danse en général et l'opéra de paris en particulier rédigé par Valérie Beck, administratrice du forum danses pluriel
  • Contact

contact

Ecrivez moi!
n'hésitez pas à me faire part de vos suggestions, de vos découvertes, ou de vos propres articles!

Rechercher

Noureev

 

Danser, telle la phalène sous la lune, le pinceau du calligraphe, ou l'atome dans l'infini 

                                              

marie-taglioni-in-zephire.jpg

19 février 2008 2 19 /02 /février /2008 13:26

undefined


Bessmertnovna s'en est allée ce mardi, à l'âge de 66 ans...
Elle appartenait à l'école du Bolchoi...
Je n'ai jamais eu, hélas, la possibilité de la voir sur scène
En revance, c'est elle qui m'a donnée mes plus fortes émotions artistiques lorsque j'avais 13 ans
La télévision avait diffusé Giselle, tournée en studio. Elle y dansait le rôle titre. Elle y était exceptionnelle.
Son image m'a hantée des années et des années durant... ce que j'avais vu à la télé restait l'une de mes grandes références de Giselle...

Comme toutes les grandes, aucune démonstration de virtuosité gratuite : mais une maitrise parfaite de chaque intention... le corps répondait parfaitement, et n'était là que pour servir les émotions, incarner un personnage. Pas d'esbrouffe...

Bessmertovna a enregistré deux fois Giselle. Une fois jeune, une fois à près de 50 ans. J'aime les deux... et je les ai toutes les deux à la maison. Dans la seconde, la maturité artistique est à couper le souffle
Dans la première, elle est physiquement plus crédible au premier acte...

Au deuxième acte, Bessmertnova est une Giselle complètement aérienne, d'une légèreté rarement égalée. Un vrai fantôme, comme le romantisme les aimait tant... ( et moi aussi!)
Ses ports de bras sont doux mais précis, nets mais sans sécheresse, et elle respecte complètement l'esthétique romantique.... cet abandon dans les bras, mais sur des pointes d'acier...

Dans le deuxième acte, Giselle reste aussi modeste que dans le premier....

gisell06.jpg

J'ai consacré un article à sa Giselle....

Cette artiste qui a reçu les plus grands honneurs, aura sans doute toujours ignoré qu'elle a fait couler les nombreuses larmes d'une petite adolescente française devant sa télé, qui, trente ans après est toujours aussi émue en la regardant danser...

Emouvante et géniale Bessmertnova!

C'est l'une des plus belles faces de l'art : on ne sait jamais qui on touche, ni a quel point on peut vivre dans l'esprit de quelqu'un....

ivan04.jpg




lire aussiGiselle, version studio de 1974

Bessmertnova dans le rôle d'Anastasia, extrait du ballet Ivan le terrible, créé par son mari Grigorovitch

Partager cet article

Repost 0
Published by Nâga.... - dans danseurs - danseuses
commenter cet article

commentaires