Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Shabastet

  • : Danse et... danses!!!
  • Danse et... danses!!!
  • : Blog sur la danse en général et l'opéra de paris en particulier rédigé par Valérie Beck, administratrice du forum danses pluriel
  • Contact

contact

Ecrivez moi!
n'hésitez pas à me faire part de vos suggestions, de vos découvertes, ou de vos propres articles!

Rechercher

Noureev

 

Danser, telle la phalène sous la lune, le pinceau du calligraphe, ou l'atome dans l'infini 

                                              

marie-taglioni-in-zephire.jpg

26 mai 2006 5 26 /05 /mai /2006 16:47

 Alvin Ailey, ou plus exactement sa compagnie, est invitée aux étés de la danse qui se déroulera en plein air dans les jardins de l'hotel de Rohan. Le spectacle commencera à la nuit, vers 21h45... s'il ne pleut pas!!

C'est toujours un évènement lorsque cette compagnie vient en France, à peu près tous les trois ans ou quatre ans  Je les ai découverts en 1992 à l'opéra Garnier, puis les ai revus au Chatelet, en 1995 ou 1996, puis à Mogador, en 1998, puis au Palais des sports en 2003 où l'ambiance était explosive. Et à chaque fois, l'émotion est au rendez vous, dans ce qu'elle a de plus violent, de plus fort, de plus inoubliable, de plus humain. 

 

 


 

Premier souvenir de spectacle

 

 

La toute première fois que je les ai vus sur scène à l'opéra Garnier, tout en haut de l'amphithéâtre, ce qui m'avait vraiment étonnée, surprise et enthousiasmée, c'est que cette compagnie, après les applaudissements hystériques des spectateurs, avait fait remettre la musique et avait offert un bis... du jamais vu pour moi! C'était drôle, car à l'amphithéâtre, les gens,  déchaines, tapaient des pieds sur le sol en bois  et j'avais l'impression que l'amphithéâtre allait s'écrouler... Une telle chaleur se dégageant d'une compagnie,se communiquant aux spectateurs sous les dorures de l'opéra et ses velours rouges, c'était presque comique! Mais c'était surtout tellement extraordinaire, ce partage avec les artistes, qu'on en oubliait le lieu un peu guindé pour s'abandonner à cette magnifique célébration de la vie, de la danse...

Je revois ces magnifiques danseurs, souriants, regardant le public debout...   on avait tous l'impression d'être vu individuellement tant le regard des artistes était plein de vie. Ils nous regardent, ils sont souriants, et puis, ils se mettent à   taper dans leurs mains pour nous donner le rythme, et hop, ils demandent à remettre à la musique et sans plus de manière, se remettre à danser  avec un plaisir....! sous les hurlements de joie du public! C'était jubilatoire!!!!

On ressort de ces spectacles avec une envie de célébrer la vie, comme le fait la compagnie sur scène. Les danseurs sont fabuleux de technique, de vie, de félinité, et certains sont d'incroyables virtuoses.

Alors, sur le trottoir, encore tout vibrant d'émotion, le coeur débordant de tout ce qu'on a reçu pendant le spectacle,  on se met à sauter, à tourbillonner, comme des enfants...

 


 

Revelation

 

A chaque fois que j'ai vu le ballet Révélations, j'ai fini en larmes. Ce ne sont pas des larmes de tristesse, mais d'un trop plein d'émotions. En quelques instants, on ressent au fond de soi toute l'étendue de la palette des émotions humaines, à travers une chorégraphie d'une grande lisibilité, qui déroule des scènes de groupe, des solos bouleversants, un trio d'un étonnante vitalité, et la scène finale sur " rock my soul", célèbre gospel, déclenche toujours un enthousiasme parmi les spectateurs digne d'un concert rock!

Mais il n'y a pas que ce célèbre ballet qui est à voir... il y a  aussi The River, poétique,  Cry, solo touchant, Pas de Duke et tant d'autres. Et puis sont aussi à voir les   chorégraphies d'autres chorégraphes,  comme Elisa  Monte ( treading est donné régulièrement) Donald Byrd. Depuis la mort de Ailey, c'est Judith Jamison qui dirige la compagnie...

 

 

La rencontre :

En fait, j'ai découvert Alvin Ailey là aussi grâce à la télévision. Je suis tombée un jour par hasard sur une émission qui lui était consacrée, je me suis mise à danser dans mon salon, tant la danse et le sentiment qui s'en dégageait étaient communicatifs, et tout à coup, je me suis dit : "Voilà, c'est ainsi que j'aime la danse! Elle célèbre la vie, même dans ses moments les plus sombres..."

Surtout ne les manquez pas!!!!

 


 

A venir  dans la rubrique chorégraphe :

Portrait de Alvin Ailey

 


 

Les étés de la danse : informations sur le site :

http://www.lesetesdeladanse.com/

 


 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sabine 02/06/2006 23:30

Bonsoir,Espère que tu vas bien. Je t'ai répondu sur mon fil. J'ai bien eu ton message te je t'en remercie.Je connaissais pas enfin le nom me disait quelquechose.Maintenant que tu nous en as dit un peu plus je vois plus clair!!;o)Comme tu l'as si bien dit, la danse célèbre la vie !Alors Carpe DiemBises

shabastet 03/06/2006 19:37

Merci beaucoup Sabine!
je découvre seulement ton gentil mot!
ça me fait très plaisir!
a bientôt

Fanny 31/05/2006 16:04

Commenté ainsi, ça fait envie... Je compte sur toi pour nous raconter ça... ;-)
Je suis tombée par hasard sur :
An evening with the Alvin Ailey American Dance Theater Divining - Revelations - The Stack-Up De Alvin Ailey, Judith Jamison, Talley Beatty DVD Zone 2 - PalA Tribute of Alvin Aley Menu en français - Filmés en 1986 et 1990 De Alvin Ailey American Dance Theater DVD Zone 2 - Pal
sur le site de la Fnac, peut-être que ça t'intéresse ?
@+++

shabastet 31/05/2006 18:17

Merci pour ces info et pour ton gentil mot
oui, je ferai un beau commentaire!!!
pour les dvd, il est question que tot ou tard je les achète!

biz

shana