Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Shabastet

  • : Danse et... danses!!!
  • Danse et... danses!!!
  • : Blog sur la danse en général et l'opéra de paris en particulier rédigé par Valérie Beck, administratrice du forum danses pluriel
  • Contact

contact

Ecrivez moi!
n'hésitez pas à me faire part de vos suggestions, de vos découvertes, ou de vos propres articles!

Rechercher

Noureev

 

Danser, telle la phalène sous la lune, le pinceau du calligraphe, ou l'atome dans l'infini 

                                              

marie-taglioni-in-zephire.jpg

23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 12:39

 

 

  Voilà, c'est Mia, il doit être une ou une heure et demi du matin. Le spectacle est fini. A côté d'elle, Chaka, qui était tout petit alors...

Devant, des danseuses. On écoute sagement ce qu'elle a encore à nous dire...

Mais avant de parler de ce spectacle commençons par le début : ma rencontre avec Mia...

 


C'était en 1991, j'avais repris la danse : au programme danse classique avec Lazarelli et danse contemporaine avec Mohamed Ahmada. J'allais au centre du Marais au moins trois fois par semaine... mais de la fenêtre du cours de classique, le samedi, à 17h, j'apercevais en face un cours étrange où les danseurs, habillés de short, de petits bodys noirs moulants, de bottines qui avaient un petit talon effectuait une danse extrêmement énergique. L'été, la musique, tonitruante, étouffait le piano de notre cours, et il y a avait des hurlements sauvages...

j'étais intriguée, mais personne dans le cours de classique ne sut me dire ce que c'était. L'autre professeur dont je tairais le nom, fermait rageusement la fenêtre quand c'est lui qui donnait les cours en disant " quels hystériques!"

Mais bizarement, ces hystériques m'attiraient... et j'allais voir la fin du cours. Je rencontrais Mia, toute jeune  femme alors, qui discutait avec ces élèves... je fus fascinée... et je décidais que l'année suivante, à la rentrée, et bien, j'irai à ce cours...

 

 

Ce que je fis ! Je rentrais de Sicile, cette année, j'étais partie seule en vacances,comme toujours, et dès le premier cours, j'étais là, avec des petits tennis aux pieds n'ayant pas les bottines, et un " déguisement" pour pouvoir faire le cours.

On était une armée!!!! serrés comme des sardines. Mia commença l'échauffement! bigre, heureusement que j'étais habitué à la méthode Jane Fonda, car ça déménageait : le tout sur une musique très tonique... l'échauffement dura plus d'une demi heure avec plus de dix minutes d'abdo. Je me rappelle encore qu'à la fin de la série d'abdos, elle nous demanda de garder la pose; et elle jura de mettre à la porte ceux qui ne tiendrait pas! je vous le dis, on était au moins une soixantaine... je tremblais d'être mise dehors, je serais mes muscles, je m'appliquais ensuite dans les diagonales et dans la chorégraphie qu'elle commença à nous apprendre. Pas de sourire,  pas de mots, on travaillait!

A la fin du cours, j'achetais une carte. Je revins deux jours après pour mon nouveau cours. Et ma grande stupéfaction, elle connaissait déjà mon nom, comme ceux de tous les autres nouveaux!!! Mia a vu passer dans ses cours des centaines d'élèves, mais chacuna eu droit aux mêmes égards à la même attention...

Et puis, ce fut une vraie drogue, ce cours... on était presque toujours autant, mais mon Dieu quelle ambiance. Je continuais cette année là mes cours de contemporain et de classique, plus un entrainement  la piscine pour le coeur, plus le yoga... je faisais entre 10 et douze heures d'entrainement par semaine, et je n'avais pas " ma dose".

 

 


 

Je fis beaucoup de belles rencontres parmi les élèves, et l'une d'elle devint une grande amie,jusqu'à son mariage et son départ loin de Paris... on travaillait dur, avec un Mia exigeante et généreuse à la fois, mais quelle ambiance parmi les élèves. Certains, professionnels, faisaient tous ces cours, et c'était un bonheur de les voir danser... Aurore, Matthieu, plus tard Iskaie...

Le cours se déroulait ainsi lorsque je passais en niveau " intermédiaire-avancés" : 40 minutes d'échauffement et de musculation, puis les diagonales techniques : pirouettes, double pirouettes, grands jetés en tournant façon jazz, sauts attitude cambrée, sauts à la seconde avec tour, grands jetés simples... quelle énergie chez tout le monde!

ensuite on passait aux diagonales d'apprentissage du style : des mouvements funky, groovy, hip hop,jazz, street soul, qui permettaient de se familiariser avec le style de Mia. On passait deux par deux ou quatre  par quatre. C'était magnifique à voir, quand tout le monde bien ensemble, relié par la musique, donnaient toutes ses tripes! Mia démarrait toujours seule les diagonales puis on suivait. Pendant ce temps Michel, son mari, nous corrigeait... nous expliquait les mouvements, comment mieux les faire...

Puis venait la chorégraphie qu'on apprenait sur environ trois semaines. A l'époque, Prince, Madonna, M Jackson tenaient la tête du hit parade... c'était le délire absolu...

et toujours avec cette impression de danser les uns avec ls autres, de se stimuler tous pour donner le meilleur de nous... je ne sais toujours pas comment Mia arrive à tirer autant des gens, même les moins doués...

 


 ( Moi, à l'époque, en autoportrait, et en hommage au Cri de Munch)

 

La récompense vint le jour où des filles me dirent en toute honnêté : " ce n'était vraiment pas terrible ce que tu faisais au début, mais maintenant, tu danses bien!"

Quelle récompense!

Quand aux préparations des spectacles, c'était facilement neuf heures de répétition par semaine, le cours commençant à 20h30 pour se finir à minuit passé, plus les répétitions qui duraient parfois jusqu'à ... cinq heures du matin, dans la rue...!!!

Mais après, quel bonheur, quelle fierté aussi... Mia arrivait a faire monter environ 100 personnes sur scène... et tout s'enchainait, sans fausse note.. on montait en quatre groupes qui se partageaient les chorégraphies... avec le sentiment de faire un travail commum,et pas seulement de montrer sa pomme sur scène... Mia vérifait tout : les costumes, les coiffures, le maquillage... dans les coulisses, vigileante, muni de son sifflet, elle réglait les entrées, les sorties, et ça allait vite! comme ces chorégraphies dont la rapidité d'exécution nous laisait sans souffle parfois...

Mia est comme un grand général qui tire le meilleur de ses armées, parce qu'il a gagné leur confiance, parce qu'ils sont fiers de lui... je crois qu'au delà du plaisir fou qu'on trouvait à danser ce sentiment nous habitait tous...

Ces années, c'était bien avant Macarena... bien avant ce dancer, bien avant pop star...

Après la sortie du film The Dancer,  en 2000 a peu près, je n'allais plus chez Mia. Non sans douleur... après dix ans passés à travailler avec elle plus de dix heures par semaines, je sentais que mon temps d'arrêter était venu... j'avais commencé la danse orientale, qui, je l'avoue, m'enthousiasmait tout autant, mais pas avec cette passion, cette force... Mia avait été une drogue, une passion. Elle et son mari comptent pour moi parmi les êtres qui m'ont le plus donné... j'ai ressenti un grand vide en cessant de travailler avec eux... ils m'ont manqué, sur le plan de la danse! mais je crois que c'était nécessaire. j'avais des choses à trouver, à mettre en place... c'est un travail qui est solitaire... beaucoup de mes anciennes camarades avaient cessé aussi de venir... en dix ans, les vies changent!

Le film, The dancer, n'est franchement pas une réussite, mais je suis contente qu'il existe quand même,  tout simplement parce que Mia est dedans et Michel aussi pour toujours...

Qu'ils soient ici même remerciés pour tout ce qu'ils m'auront donné...

 


Il n'existe malheureusement pas de site officiel de Mia....

A venir : Mia Frye (2)

Partager cet article

Repost 0
Published by shabastet - dans chorégraphes
commenter cet article

commentaires

Naive 14/11/2006 00:12

Je suis bien contente de tomber sur ton blog et tout particulièrement sur cet article.Je laisse ce commentaire avant de regarder si tu le tiens toujours....Voilà.Je me nomme Elisabeth, et je souhaites réellement me remetre à la danse, non pas pour être danseuse, juste me réapporter quelque chose dans ma vie.En fait je compte surtout me lancer dans le théâtre, et tenter les cours florents l'an prochain...Bref, j'ai huit années de danse classique à outrance derrière moi, plus qutres années de caractère russe ainsi que deux de moderne jazz.Cette année j'ai voulu m'y remettre, mais j'ai traversé une période malsaine d'anorexie boulimie qui m'a fait perdre énromément de force, du coup je retarde mon entrée dans ce centre qui correspond tout à fait à mes attentes.Je voudrais tout simplmeent discuter avec toi, que tu me répondes avec franchise: y ais-je ma place ?J'ai extremement peur de ne pas etre au niveau, peur du regard des autres a nouveau car oui, je ne suis plus toute toute fraiche et ma souplesse n'est plus ce qu'elle etait.J'ai 22 ans, et je ne prends plus de cours depuis mes 16ans.En fait j'ai peur je crois, peur du regard des autres, et j'aimerai savoir si je peux tenter d'affonter cette ecole pour la rentrée de janvier, vu qu'en septembre, c'etait pas possible physiquement ...Vont ils m'accepter ?Le cours de mia est celui dont j'ai toujours revée, va t'elle m'accepter si je donne tout ce que j'ai sans jamais economiser mes trippes ?la danse a toujours ete un moteur de ma vie, mais je pense que j'ai aussi besoin de ma voix, je reste toujours sur la scene dans mes reves....Bien a toi....Elisabeth.Mon mail et mon blog dans le formulaire xD:0010:

krybaby 01/07/2006 14:01

je te souhaite un trés bon week end!!!! bizzzz

Magali 30/06/2006 12:52

Cet article m'a beaucoup émue Shana ... Quelle passionnée ! Bravo !

Henri Pigaillem 30/06/2006 09:41

Merci beaucoup, Shana, pour votre passage sur mon blog. Vous y serez toujours la bienvenue...

krybaby 30/06/2006 06:07

c'est un bel hommage que tu lui fait !!!!   je ne pensais pas qu'elle était tant apprécié!!!! (cassé a la télé)  bisous!!!!

sabine 30/06/2006 02:00

Comme j'aurais aimé être à tes côtés et danser avec cette magnifique chorégraphe et danseuse. La voir danser est un plaisir.Cela se sent qu'elle est exigeante et généreuse. C'ets très important pour progresser. A quand la suite de cet article ? ;o)Bises

jade 29/06/2006 16:12

Quel bel hommage rendu à cette grande professionnelle ! Une tranche de vie racontée avec beaucoup d'émotion et de passion.... merci pour ces écrits passionnés et passionnants Shana.

shabastet 29/06/2006 18:31

de rien Jade! il faut dire que le sujet ne peut qu'inspirer!!!!

Fanny 29/06/2006 14:49

Un seul mot : whaou ! Et je n'en reviens pas qu'on puisse rester 10 ans avec la même prof de danse ! (Le maximum que j'ai fait, c'est 3 ans...) Bref, pour dire que Mya déchaine les passions ! J'espère qu'elle aura l'occasion de lire ton article un jour, c'est un très bel hommage !

shabastet 29/06/2006 18:32

ah oui, mais là, c'est exceptionnel!!!
pour les autres je ne suis pas restée très longtemps non plus!!!
le pire, c'est que j'ai vu des filles partir,un an, deux ans, mais   revenir. tant Mia et son énergie leur manquait..!!!!