Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Shabastet

  • : Danse et... danses!!!
  • Danse et... danses!!!
  • : Blog sur la danse en général et l'opéra de paris en particulier rédigé par Valérie Beck, administratrice du forum danses pluriel
  • Contact

contact

Ecrivez moi!
n'hésitez pas à me faire part de vos suggestions, de vos découvertes, ou de vos propres articles!

Rechercher

Noureev

 

Danser, telle la phalène sous la lune, le pinceau du calligraphe, ou l'atome dans l'infini 

                                              

marie-taglioni-in-zephire.jpg

11 novembre 2006 6 11 /11 /novembre /2006 16:45

 Il y a un peu moins d'un siècle se terminait l'une des plus horribles guerres que l'humanité ait traversé... si on ouvre la TV, on voit bien qu'il y a toujours aujourd'hui de multiples endroits en guerre, où les droits de l'homme sont bafoués, et où l'etre humain se bat simplement pour survivre...

Mais cette guerre mondiale a une résonnance un peu spéciale dans ma tête...

Pourquoi cet article?

Parce que sur les chaines nationales, aucun film, documentaire ne sera diffusé... est ce révoltant?

je ne sais pas... il y a peut être un temps pour passer à autre chose... sauf que je ne le peux pas, parce que je suis née à Verdun... où sont tombés un million d'hommes... alors, j'écris cet article... pour eux...

Quand vous avez cinq ou six ans, et que vos grands parents vous emmène à l'ossuaire de Douaumont  ou des millions d'os non identifiés sont exposés, et à son cimetière de plusieurs milliers de croix, vous êtes marquée à vie, surtout quand ces mêmes grands parents, arrières grands parents ont traversé deux autres guerres avant la seconde ( 1870 entre autres)

Alors votre imaginaire crée une sorte de mythologie personnelle, vous finissez par connaitre cette période mieux qu'une autre, presque à l'aimer, et à avoir une tendresse toute spéciale, une compassion insensée pour tous ces hommes, français, russes, allemands, Belges, etc... sans parler des Africains... qui ont vécu l'indescriptible

Deux cinéastes ont réalisé avec un tact exceptionnel et une humanité extraordinaire des films que j'aime par dessus tout :

 

 

Ce film qui se passe en 1920 met en scène un militaire qui se bat pour qu'on oublie aucun des morts de la guerre : inlassablement, il cherche, fait des fiches, tient des comptes... son destin croise une femme qui précisément recheche l'un des nombreux disparus de cette guerre... c'est humain, bouleversant, d'une force inouie et d'un tact absolu... quand ses chefs exercent une pression sur lui pour qu'il triche un peu avec les chiffres, lui résiste, farouche, intègre, plein de compassion pour ceux qu'on veut oublier...

Je l'ai vu une bonne dizaine de fois...


 

 

L'autre film, la chambre des officiers, qui lui, se passe "à l'arrière", à Paris, montre le quotidien et le combat insensé que mènent medecins, infirmières et estropiés de la guerre pour guérir, puis ensuite, pouvoir continuer la vie malgré leurs affreuses blessures... " les gueules cassés", les appelait-on...

billet de loterie dont une partie des bénéfices allaient à ces gueules cassées, petite,j'en achetais... et le nom de ces billets m'effrayait..

La encore, tact, humanité...

 

 Le personnage du film qui a eu tout le bas du visage arraché va rester plus de quatre ans à l'hopital... il reste dans une salle ou d'autres officiers, tous estropiés, mutilés comme lui, se battent pour survivre... mais ensuite, comment faire pour retourner dans le monde avec une moitié de visage???


 

Quand j'avais quinze ans passait aussi à la télé en feuilleton "les Dames de la côté" de Nina companez qui montrait le quotidien des femmes laisséesà l'arrière... je pense qu'aujourd'hui je trouverai le feuilleton vieilli, mais je l'ai tant aimé!!!

Je pourrais aussi évoquer "les croix de Bois" qui m'a fait verser d'énormes larmes d'enfant un dimanche après midi...

Ou bien le Feu de Barbusse.....

 


 

Artistiquement, en 1913, c'est la barbarie du Sacre du printemps qui explose, comme si Stravinsky et son sacrifice humain avait pressenti ce qui attendait l'humanité...

 Dans les années1920  triomphe Joséphine Baker et la Revue Nègre....

Les années folles succèdent à la folie meurtrière des hommes...

On ne peut évidemment pas, comme dans la Chambre Verte de F Truffaut, film que j'aime aussi profondément, ne vivre que dans le passé, et indéfiniment se souvenir des Morts, des disparus... mais cette journée, ce 11 novembre que tout le monde est bien content d'avoir comme jour férié, mérite quand même que les médias en parlent encore un peu à des heures de grande audience...

C'est chose faite pour moi avec cet article

 


 

 

 

Le cimetière de Douaumont et ses milliers de croix....

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Fanny 14/11/2006 11:56

Merci Shana pour tes précisions ! Et je confirme que d'après ton article, ces films sont bien au-dessus de toutes les mièvreries télévisées habituelles... Si j'en ai l'occasion, je tâcherai de les visionner. Encore merci !

Naive 14/11/2006 00:13

juste pour dire que je t'ai laissé un commentaire très important pour moi sur l'article de mia ....Chaleureusement.Elisabeth

shana 13/11/2006 12:47

c'est pour cela Fanny que j'évoque les deux films plus hauts, qui eux, ne montrent rien de la guerre ( l'un se passe à l'arrière, l'autre en 1920)  mais l'évoquent avec une force et un tact prodigieux!....
cela marque d'autant plus les esprits qu'on ne voit ni sang, ni bataille, ni rien...!

Fanny 13/11/2006 11:02

Un reportage à la TV (ou mémorial, etc...) ne me semble pas "nécessaire" (parce que des films sur la guerre, on en voit déjà bien assez), mais ce serait bien que les gens respectent de telles dates, y compris en n'allant pas faire leurs courses ce jour-là. Outre le débat syndicaliste autour de l'ouverture des magasins les jours fériés, je trouve ces procédures bien irrespectueuses de l'histoire... Merci pour cet article Shana.

Yolanda 12/11/2006 17:00

Oui cet article est très touchant...
Il ne faudrait pas oublier ceux qui se sont battus pour la liberté et pour leurs idées.
Merci Shana pour cet article.

Aurélie 11/11/2006 20:26

Merci Shana pour ce témoignage.
J'ai eu l'impression qu'en ce samedi où tous les magasins étaient ouverts, beaucoup de gens ont oublié qu'on était le 11 novembre...

shabastet 12/11/2006 09:48

Merci infiniment à vous deux d'avoir pris un peu de temps pour lire cet article qui me tient à coeur! et d'avoir pris le temps de laisser votre commentaire...

ISIA 11/11/2006 19:44

Témoignage TRES, TRES touchant ... Je suis émue.
Vive la vie ! Profitons-en ! ...