Shabastet

Recommander

contact

Ecrivez moi!
n'hésitez pas à me faire part de vos suggestions, de vos découvertes, ou de vos propres articles!

Pages

  Laurent Hilaire, danseur étoile à l'opéra de Paris depuis 1985, fait officiellement ce soir ses adieux à la scène... je ne serai pas dans la salle, c'est trop triste... car non seulement, un immense danseur se retire avec majesté, mais l'ombre de Noureev s'en va aussi... car  L.  Hilaire est l'un des derniers de cette époque bénie...

Il dansera les " chants du compagnon errant" de M Béjart.


les derniers rôles où je l'ai vus

Ces toutes dernières années, si Laurent Hilaire a  renoncé aux grands rôles du répertoire classique, il n'en a pas moins été bouleversant d'intensité et de poésie dans des rôles comme celui de Mnester ( Caligula de N. Leriche) ou encore  dans celui du Mandarin,  (chorégraphie de Béjart.) Le voir sur scène est toujours magique... en quelques scènes de danse, il s'imposa complètement, et éclipsa aussitôt dans ma mémoire tous les danseurs que j'avais vus les mois précédents... c'est cela, une étoile... elle brille plus que les autres, même dans l'immobilité... 

Dans ces deux rôles, ce n'est pas tant par la virtuosité physique qu'il brille, mais par sa présence, son sens du théâtre,   la beauté de son  mouvement, pur, net, précis, complètement habité...

Dans Mnester, la perfection de sa ligne ( corps aux muscles longs, et aux proportions idéales) et l'intensité de sa présence sont inoubliables : ce fut un grand moment de danse...


 

 

 

 abderam, ( rêve d'étoile)       

Mes rôles préférés      

Mon plus fort souvenir reste un Roméo et Juliette, en 1991 avec Sylvie Guillem... jamais je n'avais vu un tel déploiement de virtuosité, de sensualité, de romantisme et de flamboyance, alliée à une telle sensualité... de plus, c'était la première fois que je voyais un couple incarner les deux amants avec autant de passion... la symbiose entre les deux danseurs était parfaites et quelques 16 années plus tard, j'en garde encore un souvenir précis et profond...

Un autre rôle où j'ai adoré L Hilaire, est celui de Frollo dans Notre Dame de Paris de R Petit. Ce personnage maléfique, dévoré de haine et de désir, qui détruit ce qu'il ne peut posséder était incarné avec une rage qui n'en laissait pas moins la place, une fois encore, à une technique de danse maîtrisée, mûrie, aboutie...

Lorsque Raymonda fut repris en 1998 à Bastille, il endossa avec bonheur le rôle d'Abderam... ( photo)

Excellent dans le néo-classique, comme dans les rôles classiques, Laurent Hilaire a toujours débordé d'énergie... il aime aussi à dire que la naissance   de ses deux enfants lui a donné du poids sur scène, même si du coup, son emploi du temps déjà chargé de danseur étoile s'était vu doublé. En 2001, à déjà 40 ans passés, il a remplacé  au pied levé pour le rôle de Roméo plusieurs danseurs blessés en plus de ses propres soirées...

Solor, acte des ombres, la Bayadère

 


 

Les dvd ou documents

 

Une chance : quelques dvd immortalisent son talent ( même si rien n'est préférable au live : Notre Dame de Paris ( Frollo/ R. Petit) Le Parc,( Prejlocaj)  La Bayadère (Solor/ Noureev)... et dans le documentaire sur Raymonda, Abderam... on le voit aussi dans le film de N. Tavernier " tous près des étoiles" et lors de la captation de Raymonda, en 1983, il danse le rôle de Béranger, il n'est pas encore étoile...

L Hilaire est depuis quelques années maître de ballet, ce qui veut dire qu'à son tour, il transmet les rôles... grâce aux passeports de l'opéra de Paris, qui sont des répétitions publics offertes gratuitement, j'ai eu la chance de le voir faire répéter quelques danseurs, avec rigueur et générosité...

La mémoire est sans doute le don le plus précieux fait à l'être humain... grâce à elle, plus encore qu'aux dvd, je continuerai de voir danser L Hilaire très longtemps encore....

Saluts de L Hilaire, Solor/ La Bayadère

 


 

Vous trouverez sur le site de C Schemm la biographie complète ( impressionnant travail!!) de Laurent hilaire et d'autres photos

Sur Youtube : video de Hilaire/ Solor: http://www.youtube.com/watch?v=BBkDCDgyXkw

 

et surtout sa variation de Solor : http://www.youtube.com/watch?v=KMkmgj1dOVE

toujours sur youtube : l'exceptionnel pas de deux in the middle avec Sylvie Guillem :

 http://www.youtube.com/watch?v=vJTS0Igx7LI

rare : Hilaire/ ferri : carmen : http://www.youtube.com/watch?v=Fyyha6j1k38


Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés