Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Shabastet

  • : Danse et... danses!!!
  • Danse et... danses!!!
  • : Blog sur la danse en général et l'opéra de paris en particulier rédigé par Valérie Beck, administratrice du forum danses pluriel
  • Contact

contact

Ecrivez moi!
n'hésitez pas à me faire part de vos suggestions, de vos découvertes, ou de vos propres articles!

Rechercher

Noureev

 

Danser, telle la phalène sous la lune, le pinceau du calligraphe, ou l'atome dans l'infini 

                                              

marie-taglioni-in-zephire.jpg

16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 08:06

 

 

 

 

Je voudrais juste évoquer rapidement cette danseuse pour qui j’avais une vraie vénération et qui rôle après rôle ne m’apporte que déception

 

Dans les années 2002/2005 environ, je l’ai vue dans différents seconds rôles – la demoiselle d’honneur de Don Quichotte, ou encore la demoiselle qui aime le piano dans le Concert de Robbins, sans parler de son rôle dans Carmen de R. Petit ou elle incarnait une gitane mais où elle éclipsait complètement la Carmen de ce soir là, tant elle pétillait! A chacune de ses apparitions, j’étais émerveillée, enchantée, je ne jurais plus que par elle ; elle assurait la relève des anciennes grandes – de Maurin à Platel en passant par Loudières –  car sa technique était parfaite et sa présence sur scène pleine de charme.

 

C’est donc toute heureuse que je prenais en toute confiance une place pour Casse Noisette

Premier couac : j’ai réalisé qu’elle était incapable d’incarner une jeune fille et sa candeur ; trop femme, trop star… cependant grâce à son merveilleux partenaire – Mathieu Ganio- tous les pas de deux furent des moments bouleversants, comme si Ganio lui communiquait un peu de son âme, de sa fibre artistique

 

L'année suivante, je prends des places hors de prix pour la voir danser Odette/Odile avec Leriche, mais elle se blesse.

 

L’année suivante, je reprends des places avec elle ; elle doit danser Cendrillon avec Leriche ; pas de chance, cette fois ci,  Leriche se blesse dès la première minute et est remplacé par Magnenet. Elle dansera Cendrillon, mais j'ai

  mis sur le compte de ce déroutant changement de partenaire sa mauvaise interprétation du rôle. Mauvaise, j’exagère peut être, mais en tous cas, sans subtilités aucune. Je n'ai pas vu au premier acte une jeune fille douce, pleine de compassion, star, elle l'est au second acte, mais presque " trop" - et il n'y a pas chez elle de ces subtilités que je lui avais trouvées des années plus tôt.

Ce soir là, ce furent encore les seconds rôles qui m’enchantèrent.

 

D'ailleurs, est ce un hasard? Je l'ai adorée dans le rôle de Clémence, où elle a été absolument parfaite, musicale, lyrique, et éblouissante.... c'était non pas le rôle titre, mais un rôle " secondaire".

 

Aussi, quand avant-hier, j'ai vu Kitri  littéralement éteinte, j'ai d'abord mis cela sur le compte du "ce n'est  pas le bon jour" mais au fil du spectacle,  je me suis demandée si sa petite lumière était partie...

Qu’arrive-t-il à l’une des plus talentueuses étoiles de l’ONP ? Pourquoi semble-t-elle tellement  soucieuse de bien danser  plutôt que de danser tout court et d'incarner un rôle ?

 La première fois, on se dit " c'est le stress"; la seconde, " la pauvre doit gérer une situation vraiment terrible, a-t-elle seulement répéter avec Magnenet" Mais la troisième fois, on se dit " il y a quelque chose qui ne va ; comment se fait il qu'une danseuse adorée  pendant dix ans perde à ce point sa flamme?"

 

Noureev dit « "Technique is what you fall back on when you run out of inspiration."  Et quand je vois Gilbert danser, je me dis «  il ne reste QUE la technique ; et encore au premier acte de D Quichotte sa variation d’entrée était plate, et sa variation des castagnettes sans joie !

Sa variation de la vision de D Q était trop sévère, on la sentait crispée, ayant peur du faux pas…

 

Bref…. Voilà maintenant plusieurs années que Gilbert est Etoile …. mais sa lumière semble à présent bien lointaine...

 

Le plus étrange, c'est que, au gré des videos, la petite flamme semble là lorsqu'elle danse à l'étranger....

Partager cet article

Repost 0
Published by Shabastet - dans danseurs - danseuses
commenter cet article

commentaires

Hélène Crozier 16/12/2012 09:35


Merci de nouveau pour vos appréciations des ballets et des danseurs que nous n'avons pas la possibilité de voir mais dont nous suivons les carrières. Le ballet de l'Opéra de Paris aurait-il perdu
peu à peu sa magie ? Quand une compagnie devient médiocre, d'où vient ce spleen qui délite les talents ? D'être "administrée" plutôt qu'inspirée ? Excès d'ego ou au contraire perte de confiance ?
L'âge d'or de l'Opéra n'aurait-il été qu'un feu de paille ? Je refuse de le croire lorsque le talent de certains danseurs saute aux yeux. Je sais ce que Rudolf en aurait fait. Sans concession.


Merci.

Shabastet 16/12/2012 10:14



Je me dis la même chose; si c'était Noureev qui dirigeait la compagnie, Gilbert aurait toujours cette flamme unique; d'ailleurs, quand on la voit dans ce même rôle à l'étranger, on n'a pas
l'impression de voir la même danseuse... cela en dit long!