Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Shabastet

  • : Danse et... danses!!!
  • Danse et... danses!!!
  • : Blog sur la danse en général et l'opéra de paris en particulier rédigé par Valérie Beck, administratrice du forum danses pluriel
  • Contact

contact

Ecrivez moi!
n'hésitez pas à me faire part de vos suggestions, de vos découvertes, ou de vos propres articles!

Rechercher

Noureev

 

Danser, telle la phalène sous la lune, le pinceau du calligraphe, ou l'atome dans l'infini 

                                              

marie-taglioni-in-zephire.jpg

8 août 2011 1 08 /08 /août /2011 08:02

Enfin, j'ai pu les entendre en concert! Après les avoir ratés à leurs débuts en France à la Flèche d'Or, puis les avoir re-ratés au grand Rex, j'ai enfin pu entendre mon groupe préféré de cette décennie en live

J'attendais ce concert avec impatience

 

J'ai découvert ce groupe grâce à FIP!   Fip!!!! je fais pleins de découvertes en écoutant cette radio!

Un jour donc, au volant, je reçois une immense bouffée d'oxygène qui vient tout droit des montagnes; la musique est âpre, mystique, inspirée, et elle s'adresse tout de suite à l'âme

Les harmonies vocales sont sublimes; les lignes mélodiques tourbillonnent comme des flocons de neige

La rythmique est " brute", parfosi lourde, mais elle va bien avec les chansons; Il y a quelque chose de familier dans cette musique - de quand date t-elle? me demande-je. Difficile à dire, ça à l'air ancien et nouveau à la fois.

J'achète le disque, le fait écouter à mon compagnon qui me dit " tiens, ça sonne comme les beach boys à leurs début et aussi à Grosby, Still and Nash"

moi, je n'ai pas sa culture musicale, et ça ne m'évoque personne; ça m'évoque juste cette partie de la terre que je situe dans des montagnes, près du Canada, une musique de terroir en quelques sortes, mais habité par une dimension immense.

 

Pendant deux- trois ans, j'écoute le disque en boucle - un deuxième disque sort; je l'achète; le coup de foudre n'est pas auss immédiat que pour le premier; cette fois, il faut écouter, et encore écouter pour sentir le vent, la neige et les bois, pour entrer dans ce monde qui est moins accessible

 

Vient le jour du concert : c'est à Pleyel qui organise un petit festival

En première partie Les Villagers; le chanteur guitariste du groupe commence : c'est beau

ça l'est moins quand il est rejoint par son groupe; il perd finalement à être entouré; il est plus habité tout seul... du coup, la première partie parait interminable...

 

Puis enfin les Fleet : le concert commence, la musique me soulève hors de mon siège et me voilà  à planer, tel l'âme quand elle n'est pas encore incarnée; je n'ai jamais ressenti cela à aucun concert; bref, je flotte, je vole, je suis au sommet et je ressens des milliers de petites vibrations; c'est émotionnellement puissant, mais c'est même au delà : une musique de l'âme, oui, il n'y pas d'autres mots...

 

mais tout à coup, après la deuxième chanson,  quelqu'un hurle " c'est trop fort"

et là, je vois le visage du chanteur qui se fige et toutes les énergies spirituelles qui "crac badaboum", retombent lourdement sur scène. L'étincelle se brise en plein envol, et juste au début du concert

Le chanteur échange quelques mots; les gens qui " c'est trop fort",

le concert reprend; mais tout est saccagé

si la musique est toujours là, l'âme est partie

quelque chose a été brisé net dans son envol

 

ça me brise le coeur pendant plusieurs chansons; je guette : ça ne reprend pas;

 

Trop fort, la musique? c'est le comble à concert " pop rock"

en fait, la musique n'était pas trop forte, mais la sono mal réglée

Pleyel ne doit pas avoir habitude de régler les sono pour ce type de concert

 

j'avais le son qui m'arrivait plus fort dans l'oreille droite que gauche, et puis, il y avait comme des sortes de parasites; pas des larsens, non, mais quelque chose de déséquilibré; les instruments étaient mal réglés les uns par rapport aux autres...

 

cela moi, ça ne me gênait pas puisque les vibrations spirituelles, elles, étaient bien là

mystique comme je suis, je les sentais même entre la tête des musiciens et le plafond. Je m'en nourrissais de toute la fibre de mon être....

et je les ai vues " retomber" littérallement sur scène... ça m'a brisé le coeur!...

 

Comment renouer le fil quand vous êtes à l'étranger, que des gens braillent en français quelque chose que vous ne comprenez pas? cela fige un peu les choses, d'autant que l'on sent très nettement que les fleet viennent jouer de la musique, pas faire un show : ils ont leur chemise à carreaux; la disposition sur la scène des musiciens fait qu'ils sont tournés les uns vers les autres dans une sorte de rectangle;   et puis il n'y a pas d'éclairages rock : les lumières sont mises très bas sur la scène...

vraiment le minimum! je suis sûre que c'est voulu

 

pour eux, l'essentiel est la musique, pas eux....

 

que dire alors maintenant sur le concert?

 

Que si le chanteur est  bien 'âme du groupe il est entouré par des garçons aux voix et aux timbres qui se mêlent merveilleusement à la sienne; il y a une symbiose fabuleuse entre les voix

Le groupe ne cherche pas l'effet, mais à " être " sur scène

C'est profondément habité, humain, beau et vibrant

Dès qu'ils reviennent à Paris, j'y retourne. Depuis je n'écoute plus leur second album de la même façon; je l'aime tout autant que le premier...

 

Aujourd'hui, je sais pourquoi ils me touchent autant ; ils sont reliés!

 

Mon article sera à leur image; sans fioriture!


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Hélène 08/08/2011 10:47



Je ne connaissais pas ce groupe. Je suis en train de le découvrir sur Deezer grâce à vous. Merci de me l'avoir fait connaître, je le découvre avvec un immense plaisir. S'il passe près de chez
moi, je ne le manquerai pas !



Nâga.... 08/08/2011 11:23



 


Je suis ravie, Hélène,  de vous faire découvrir ces musiciens vraiment habités par la musique, hors de tout " star system" ils ont même refuser les ponts d'or de grosses maisons de disque;
ils gardent leur liberté, leur identité et leur relation entière à la musique....