Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Shabastet

  • : Danse et... danses!!!
  • Danse et... danses!!!
  • : Blog sur la danse en général et l'opéra de paris en particulier rédigé par Valérie Beck, administratrice du forum danses pluriel
  • Contact

contact

Ecrivez moi!
n'hésitez pas à me faire part de vos suggestions, de vos découvertes, ou de vos propres articles!

Rechercher

Noureev

 

Danser, telle la phalène sous la lune, le pinceau du calligraphe, ou l'atome dans l'infini 

                                              

marie-taglioni-in-zephire.jpg

29 décembre 2009 2 29 /12 /décembre /2009 21:07
compte rendu additionnel écrit sur le forum de Cathy, danser en france

Quelques mots de plus, pour cette première représentation!


j'étais pour la première fois de ma vie, au deuxième rang, je voulais voir mes deux idoles de près!

c'est vrai que près, on perd la vision d'ensemble, mais vraiment, on se rend compte de pleins de petites choses émouvantes : notamment le souffle des danseurs!


quelques points simplement :

pour moi, la dramaturgie fonctionne toujours aussi bien! j'ai toujours autant de plaisir à suivre les passions des différents protagonistes!
j'ai découvert quelques nouvelles têtes, notamment dans le corps de ballet
Martin Chaix n'était pas là, snif!!!

Mais il y avait la beauté de Alica renavand, et le plaisir de Charline G. à danser : elle était époustouflante, en gros godillots et jupe paysanne! quelle magnifique artiste elle aussi!

les grands absents pour moi : karl paquette en Edgar, qui m'avait arraché les larmes
la première fois que j'avais vu la scène des vêtements superposés, j'avais presque ri;c'était JG bart qui la dansait
puis je l'avais revu par Paquette et j'avais été bouleversée

là, j'ai revu JG Bart, qui a une danse incroyablement impeccable, mais je n'ai rien ressenti!
pourtant, quelle magnifique maitrise des pas! sa danse est bien en relation avec son personnage, engoncé dans les règles de sa caste, mais il me manque ce petit côté " fragile, desespéré" qu'avait Paquette, cette faille apparente sous le masque de la bienséance

Romoli aussi m'a manqué : certes, Stéphane Bullion donne une version de Hindley plus " grand seigneur déchu" , plus lisse, moins môme teigneux qui n'accepte pas Heathcliff,
néammoins, ses pas de deux avec Nicolas sont impressionnants de hargne, de violence!

Nolwen Daniel campe une Isabelle très interessante, et la aussi ses pas de deux avec N Leriche fonctionnent bien : on comprend exactement ce qui se passe, ce que les protagonistes nous racontent
mais j'ai l'impression que cette artiste se bride elle même; j'ai l'impression qu'elle peut aller encore plus loin! et pourtant, c'était déjà intense, mais il y a quelque chose en elle qui semble se retenir
ou bien trac de la première?

évidemment, je regrette Eléonora, mais là, plus par passion personnelle!

d'ailleurs, la lisibilité du ballet est totale cette saison : on comprend, on suit, on est happé par l'histoire qui nous emporte

bref, si l'on rajoute la beauté de la lumière, un orchestre plutôt bien dirigé pour une fois, un engagement de la part des danseurs, on ne peut que se montrer comblé...

Partager cet article

Repost 0
Published by Nâga.... - dans opéra de paris
commenter cet article

commentaires