Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Shabastet

  • : Danse et... danses!!!
  • Danse et... danses!!!
  • : Blog sur la danse en général et l'opéra de paris en particulier rédigé par Valérie Beck, administratrice du forum danses pluriel
  • Contact

contact

Ecrivez moi!
n'hésitez pas à me faire part de vos suggestions, de vos découvertes, ou de vos propres articles!

Rechercher

Noureev

 

Danser, telle la phalène sous la lune, le pinceau du calligraphe, ou l'atome dans l'infini 

                                              

marie-taglioni-in-zephire.jpg

27 décembre 2009 7 27 /12 /décembre /2009 20:16

compte rendu pour critical dance, danser en français


Le lendemain de la soirée Brown-Lancelot, je voyais la Belle à Bastille avec Letestu et Bart dans les rôles titres.

J'ai été très déçue par l'Aurore de Letestu.
Je l'avais trouvée formidable dans Kitri, mais là, elle m'a déçue, comme elle m'avait déjà déçue dans Juliette, dans Raymonda.

Ce qui m'a le plus étonné, c'est qu'à aucun moment elle ne regarde son partenaire, elle danse seule, il n'y a rien entre eux d'un bout à l'autre; je me suis demandée si JG Bart lui tapait sur les nerfs, tant c'était flagrant.
son adage à la rose était laborieux, ces derniers équilibres tremblant et contractés,on avait l'impression qu'elle n'allait pas finir. elle avait sans cesse le cou dans les épaules, et malgré sa magnifique technique que j'admire au plus haut point, je n'ai pas aimé ses choix artistiques.
Sa vision du deuxième acte manque de charme et sa variation du troisième acte manque d'esprit
Pourtant, mis à part l'entrée difficile dans le ballet, elle s'est jouée de toutes les difficultés techniques du reste de l'oeuvre

J G Bart lui, a été un prince Désiré très crédible; sa technique est magnifique
je l'attendais dans la variation de la méditation, très belle, mais qui gagnera je pense en émotion au fil des années
Elle manque un peu de flammes dans la partie centrale, mais il s'est inténsément engagé en la dansant, et tout au long des actes, il s'est montré un Prince poétique

Ce que j'ai préféré, c'est le corps de ballet ; ce soir aussi, ils avaient l'air heureux de danser; ils se regardaient, et ça change tout
j'ai toujours adoré la compagnie Alvin Ailey pour cela, car els danseurs dansent les uns avec les autres, et pas les uns à côté des autres; et ce soir, c'était le cas; ils formaient une vraie troupe! c'était léger, frais, beau

J'ai beaucoup aimé la fée Carabosse de C Talon ( vue la veille de Forsythe!) Elle a plus d'un tour dans son sac et entend bien mener les choses comme elle l'entend!beaucoup de présence et d'expression; sa malice est cruelle!
Encore une mention par le diamant de Fanny Fiat!
du vif argent! des sauts de chats d'une légèreté! beaucoup d'esprit dans sa danse

Et puis encore un mot pour K Paquette D Moussin en oiseau bleue/ Florine
Il y a eu quelques ratés, mais alors ce n'était pas grave du tout!
ces deux là étaient complices, se cherchaient, se regardaient, se trouvaient
Leur danse était légère, enjouée, plein de grace
 Delphine  est bien meilleure qu'il y a cinq ans
Ses ports de bras ne sont plus scolaires,ni secs
Elle a laissé la minauderie de la dernière Belle pour une vraie poésie, une vraie grâce!
K Paquette n'est pas le plus belle oiseau bleu techniquement parlant, mais bizarement, il est l'oiseau bleu! Il donne à son personnage une part de mystère, d'espièglerie inattendue
ce tableau était très très poétique
Bref, une soirée pleine de jolies surprises, qui m'a appris que, décidément, peu importe les ratés techniques, les petites imperfections, à partir du moment où la danse est vivante, vécue de l'intérieur, donnée avec générosité

Partager cet article

Repost 0
Published by Nâga.... - dans opéra de paris
commenter cet article

commentaires