Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Shabastet

  • : Danse et... danses!!!
  • Danse et... danses!!!
  • : Blog sur la danse en général et l'opéra de paris en particulier rédigé par Valérie Beck, administratrice du forum danses pluriel
  • Contact

contact

Ecrivez moi!
n'hésitez pas à me faire part de vos suggestions, de vos découvertes, ou de vos propres articles!

Rechercher

Noureev

 

Danser, telle la phalène sous la lune, le pinceau du calligraphe, ou l'atome dans l'infini 

                                              

marie-taglioni-in-zephire.jpg

25 septembre 2013 3 25 /09 /septembre /2013 20:15

( Cliquez ici pour  le compte rendu de la Soirée du 29 septembre 2013 avec Paquette/ Ciaravola)

 

 

Depuis quelques mois, je n'arrive plus à sortir de ma tanière pour aller voir de la danse à l'ONP

 

Je prends des places à "l'aveugle" puis je découvre la distribution et immanquablement, je revends ma place...

 

Il y a quelques années, j'avais absolument voulu voir Isabelle Ciaravolla dans la Dame... j'avais fait des pieds et des mains et casser ma tirelire pour aller la voir... mais hélas, la belle s'était blessée et avait été remplacée par une autre danseuse.... laquelle m'avait fait passer une soirée d'ennui  mortelle!!!!

 

j'avais donc pris en grippe le ballet, et même Chopin... bref, une de mes pires soirées opéra de Paris

Pourtant Neumeier n'a pas son pareil pour chorégraphier les blessures du coeur, alors quoi?

 

 

Cette année, toute résignée à ne plus mettre les pieds à l'opéra pour aller m'y ennuyer, j'avais renoncé à aller voir cette Dame à l'aveugle. Je m'étais dit " attendons les distributions"

 

Seulement, voilà : une fois les distributions parues, impossible d'avoir une place pour Isabelle!!!  C'est toujours la même histoire dans ce fichu opéra!

Personne n'irait écouter un opéra sans savoir qui chante, ou un film sans savoir qui joue! et pour la danse, et bien on est obligé de prendre sa place au pif si on ne veut pas avoir l'embarras... mais de toute façon, on n'a non seulement pas le choix, mais en plus l'embarras quand on découvre sa distribution, souvent celle que précisément on voulait fuir!!!

 

 

Même en m'inscrivant sur Bourse opéra, toutes les places pour les dates d'Isabelle me passaient sous le nez....

 

 

Jusqu'à ce soir où, O joie! j'ai enfin réussi à avoir une place pour dimanche

 

Alors, quoi? pas la peine d'écrire un article pour si peu! J'ai fait des histoires pour une Dame et une danseuse...

 

 

C'est vrai.... mais depuisdepuis la fin de l'ère " Noureev",  je traîne les pieds pour aller à l'opéra!

 

L'an passé, il n'y a que Don Quichotte qui a réussi à me faire sortir de chez moi! trois fois, et ensuite plus rien!

 

Donc là, m'arracher à mon cocon dimanche soir, et à mes répétitions d'odissi.... vaut un article sur ce blog!

 

, Isabelle... elle a ce charisme si spécial des étoiles, cette aura particulière, qui fait qu'on est attirée par sa lumière... qu'on veut la voir!  C'est devenu si rare, pour moi en tous cas....

 

donc j'ai hâte d'être à dimanche...

 

 

 

Je ne manquerai pas non plus sa Tatiana...   car ensuite, et bien la belle tirera sa révérence... et je verserai plus d'une larme!

Partager cet article

Repost 0
Published by Shabastet - dans danseurs - danseuses
commenter cet article

commentaires

Hélène 26/09/2013 08:17


Quel désaveu et quelle amertume ! Votre article révèle bien toute votre tristesse. Mais nourrissez-vous du souvenir de Rudolf, de cette époque enthousiasmante où le Ballet de l'Opéra regorgeait
de talents inouïs. Presque plus personne au BOP peut s'enorgueillir d'avoir partagé un moment de la vie de ce fabuleux Rudolf. Avez-vous quelque attente, quelque espérance dans la prochaine
direction ?

Shabastet 03/10/2013 07:25



Aucune attente avec la prochaine direction!


Avec le départ de Ciaravola et de Leriche, une autre page sera tournée!


J'ai eu du nez dimanche en allant voir la Dame... ça aurait plu à Noureev; les artistes n'ont pas lâché leur personnage une seule seconde et ont pris d'énormes risques en scène... c'était
superbe. Une soirée rare, comme il n'y en a presques jamai!