Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Shabastet

  • : Danse et... danses!!!
  • Danse et... danses!!!
  • : Blog sur la danse en général et l'opéra de paris en particulier rédigé par Valérie Beck, administratrice du forum danses pluriel
  • Contact

contact

Ecrivez moi!
n'hésitez pas à me faire part de vos suggestions, de vos découvertes, ou de vos propres articles!

Rechercher

Noureev

 

Danser, telle la phalène sous la lune, le pinceau du calligraphe, ou l'atome dans l'infini 

                                              

marie-taglioni-in-zephire.jpg

20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 08:10

7cf63220d57b25f784e7a6f1323be53d4f86aeaf7a721.jpgJ’étais loin de me douter hier, en allumant la télé pour regarder vers 22 heures la fin du programme la meilleure danse, que j’allais être bouleversée à ce point !

Une émission de danse sur la 6, même avec MA Gillot et Redha  en jury restait pour moi une émission( de divertissement!( Petite aparté :  je les adore tous les deux; que de fois suis je restée le nez collé aux vitres des studios harmonic à regarder Redha donner ses cours il y a une vingtaine d'années! et je me disais : tant de talents en France inexploité : quel gâchis! Quand à MA Gillot, elle est pour moi la danseuse la plus atypique que je connaisse et l'une des plus talentueuses!) 

Mais cette Nouvelle danse c’est beaucoup plus que du divertissement, ou en tout cas c’était beaucoup plus que cela hier soir

J’avais «  zappé » la saison de l’année dernière, et je n’avais vu que deux ou trois groupes très «  dans l’air du temps » avec des chorégraphies inspirées du hip hop ou de la Street Dance –

Plaisant, mais pas assez pour me retenir devant mon poste (je ne regarde quasiment jamais la télé)

 

Et puis la semaine dernière, par curiosité, je suis allée sur le site de M6 pour  voir en   « replay » les prestations de quelques candidats, et là, wouahh, j’en découvre deux ou trois qui m’impressionnent et me communiquent ce que j’aime en art : le frisson !

 

Hier, vers 22 heures, je n’avais pas d’attente particulière et j’ai reçu, via mon petit écran, de grandes émotions et des moments de plaisir pur

Les candidats/ groupes s’affrontent deux par deux, se choisissent, et l’un des deux est ensuite selectionné par le jury pour les quarts de final. Quatorze candidats/groupes sont présentés à chaque  émission pour un total de 56 je crois. ( A vérifier !)

 

Il faut dire que la plupart des candidats d’hier vivaient leur passion avec une ferveur, une authenticité extraordinaires

Je n’ai pas retenu le nom de tous les candidats ou groupes, mais se détachent dans mon souvenir ceux-ci ( je n’en ai vu que 10  sur 14)

 

-         Coline, une jeune danseuse de 11 ans, qui pratique le modern jazz et qui a interprété ces deux chorégraphies – la seconde surtout avec son coussin – avec une sincérité, une émotion, un engagement confondants ; c’était une vraie interprétation, et pas seulement les pas d’un petit singe savant - elle m’a émue aux larmes par la pureté de sa danse, sa candeur

-         Un danseur ougandais, qui racontait sa terrible histoire ; la gestuelle était simple, mais c’était bouleversant de voir cet être livrer via la danse un pan de son histoire avec là aussi tant de sincérité, d’engagement – ses yeux exprimaient toute son intériorité ; il y avait quelque chose qui m’a évoqué Alvin Ailey et la chorégraphie Revelation quand trois garçons prennent la fuite sur «  run » et rampent au sol pour s’échapper

-         Very Bad team, un groupe de garçons très sympathiques qui lors de leur deuxième passage m’ont épaté : synchronicité, passion, maîtrise, ces gars là dansent avec toute leur âme à l’unisson ; un grand frisson là aussi. Leur danse fusionne le hip hop à d'autres styles ( danse classique compris puisque l'un des danseurs a fait l'école de M Béjart)

-         «  Princesse Malimba » une danseuse camerounaise qui a offert au public une magnifique danse traditionnelle bourrée d’énergie, d’ode à la terre – c’était inattendu et tellement vivant- j’ai été happée par ma télé à ce moment-là, j’ai oublié où j’étais

-         Quatre filles qui ont dansé avec une virtuosité accomplie ; non pas que les mouvements étaient en eux-mêmes difficiles, mais c’est la rapidité d’exécution qui était vraiment impressionnante d’autant que la synchronicité était parfaite ; la aussi ferveur, passion !

 

 

Voilà pour les candidats qui m’ont puissamment marquée ; à leur côté deux garçons en talons, ma foi, pas une grande technique, mais un travail précis, abouti, décalé (leur gestuelle s’apparente aux chorégraphies de Madonna) ou bien encore ces filles venues de Corse qui dansent les claquettes avec un peps digne des  musicals

 

J’ai été moins touché par le couple Julien-Marie que j’ai trouvé un peu poseur ; même remarque pour le danseur de flamenco qui semblait imbu de lui-même.

 

Et puis les vainqueurs de l’année dernière, un groupe de danse de salon qui lors du deuxième passage a offert une danse d’une qualité et d’une élégance vraiment rare, avec une symbolique particulière puisque l’un des danseurs est sourd ; et la chorégraphie exprimait cet handicap, mais avec vraiment de l’émotion, de la retenue, de la pudeur et de l’élégance, pas facile pourtant, car on peut vite tomber dans le pathos ( ce qu’ont fait Marie et Julien )

 

Voilà, je pleure devant M6 !

C’est normal, j’ai reconnu dans tous ces candidats ma propre passion, moi qui m’astreins à 50 ans à travailler l’Odissi tous les jours, qui en souffre beaucoup, mais qui suis poussée par une force qui m’oblige à aller au-delà de la douleur, et qui trouve au bout de ma séance d’entraînement une euphorie aussi forte qu’un shoot (je suppose, je n’ai jamais essayé !)

 

Cette passion de tous ces candidats transparait ! Et c’est bouleversant. A eux tous, ils résument la philosophie de ce blog

Tant d’univers, tant de passion, et tout donner en deux ou trois minutes, sans la possibilité de «  tricher »

 

Au fond, cette émission est un peu semblable à l’ancienne Nouvelle Star de  la  saison 3   qui avait été vraiment formidable ( Steeve Estatof)

Avec un jury vraiment adorable !   )

 

 

MA Gillot a un regard passionné, bienveillant et professionnel ; Redha est un poète au grand cœur, et FDragone a la même gentillesse, la même bienveillance

Il n’y a jamais de critiques gratuites, juste des remarques sur ce qui peut être amélioré, ce qui peut être perfectible. Il y a un vrai respect pour ce qui est proposé

Le jury met toujours en avant ce qui leur a plu dans les univers proposés

 

Ajoutons à cela que l’animateur est simple, et présente sans chichi. De la sobriété; ça fait du bien!

 

Donc on est bien loin d’une certaine hystérie d’autres émissions du même type

Il n’y a rien non plus de tape à l’œil

 

Voilà, je serai donc devant ma télé la semaine prochaine ! Et oui !

 

Et je reviendrai sans doute sur cette émission !

 

a lire sur ce blog

 

La meilleure danse passe de M6 à W9

 

La Meilleure danse : demi finale

Partager cet article

Repost 0

commentaires