Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Shabastet

  • : Danse et... danses!!!
  • Danse et... danses!!!
  • : Blog sur la danse en général et l'opéra de paris en particulier rédigé par Valérie Beck, administratrice du forum danses pluriel
  • Contact

contact

Ecrivez moi!
n'hésitez pas à me faire part de vos suggestions, de vos découvertes, ou de vos propres articles!

Rechercher

Noureev

 

Danser, telle la phalène sous la lune, le pinceau du calligraphe, ou l'atome dans l'infini 

                                              

marie-taglioni-in-zephire.jpg

6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 09:02

C'est un comble, n'est ce pas, qu'une maison comme l'opéra de Paris ne puisse pas nous offrir sur la LONGUE série de Don quichotte qui commencera dans un mois et demi un Basilio digne de ce nom!

 

Ce n'est pas la première fois que ce problème surgit, puisque en 2003 déjà, la maison avait du faire appel en renfort à Roberto Bolle et Carlos Acosta.

 

Mais que se passe-t-il donc?

 

Le comble de l'ironie est que nombre de nos étoiles masculines ont été nommées sur ce rôle qu'elles ne dansent plus aujourd'hui pour différentes raisons

 

C'est que Basilio est un pur défi de technique et de virtuosité!

 

Leriche est désormais trop âgé pour le rôle, Heymann, Moreau, Hoffalt, blessés ou pour le moins trop fragiles pour l'instant, Ganio ne le dansera pas, bien qu'il ait été nommé sur ce rôle, Bélingard se la joue " flemme", car il ne danse quasiment plus de rôle classique, sa dernière apparition avait été pour Drosselmeyer, très " approximatif techniquement" mais superbement campé cependant! Et pourtant, il aurait campé un Basilio haut en couleurs!

 

Il nous reste ce pilier qu'est Karl Paquette, étoile attachante s'il en est, mais qui n'a pas le brio nécessaire pour le rôle et le sensible Stéphane Bullion  : même commentaire. Son Solor de ce printemps m'a laissée sur ma faim pendant les variations " techniques" comme celle de l'acte 2. Cela manquait de nerf, d'élévation, de confiance, de bravoure, de défi!

 

Ni l'un ni l'autre ne pourront  égaler sur le plan de la virtuosité un Leriche d'antan, ou un Legris, un  Martinez....

 

Je trouve tout de même fort étonnant que l'opéra ne fasse pas appel sur cette longue série à des " guests" comme cela avait été le cas en 2003

Zakharova est invitée pour Kitri - j'irai la voir!- mais pour Basilio, il faudra se contenter des deux étoiles citées,  plus 

Thibaut - qui n'a plus non plus le brio d'autrefois, si je m'en réfère à son Idole dorée vieillidante de la Bayadère ce printemps dernier

 

D'ailleurs quel Basilio vont-il donner à Zakharova? Bullion parce qu'il a déjà dansé avec elle et que l'entente artistique est belle? Affaire à suivre!...

 

Magnenet? Un peu vert encore, et un peu fade pour incarner le sémillant Basilio!!!

 

J'imagine la tête de Noureev s'il venait remonter son Don Quichotte aujourd'hui!!!

 

Car Don Quichotte est un ballet très gai, très vivant!

Noureev savait l'être lui aussi, il aimait rire.

D'abord, il vomirait d'indignation en voyant les hideux costumes refaits façon " cheap"!

Et puis il hurlerait  de colère  face aux décors refaits eux aussi et pas du meilleur goût, croyez moi!

 

Bref....

 

Je vais une fois de plus formuler le voeu de voir apparaître en 2014 un directeur de la danse digne de ce nom, qui saura redonner l'enthousiasme nécessaire et la flamboyance à cette si belle compagnie qu'est l'opéra de Paris!

 

Un petit souvenir de la création de Don Quichotte à l'Opéra de Paris en 1981

J'y étais! Et j'avais vu Pontois au côté de Fernando Bujones, décédé depuis...

 

-cid_84D96B95C0DE4DB283376D025491A9D6-jiperoPC.jpg

Noureev en répétition avec Pontois

Partager cet article

Repost 0
Published by Shabastet - dans opéra de paris
commenter cet article

commentaires