Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Shabastet

  • : Danse et... danses!!!
  • Danse et... danses!!!
  • : Blog sur la danse en général et l'opéra de paris en particulier rédigé par Valérie Beck, administratrice du forum danses pluriel
  • Contact

contact

Ecrivez moi!
n'hésitez pas à me faire part de vos suggestions, de vos découvertes, ou de vos propres articles!

Rechercher

Noureev

 

Danser, telle la phalène sous la lune, le pinceau du calligraphe, ou l'atome dans l'infini 

                                              

marie-taglioni-in-zephire.jpg

7 juin 2006 3 07 /06 /juin /2006 08:40

 

Fritz Lang, de retour en Allemagne après un exil qui a duré vingt ans , réalise en 1959 deux films qui s'appellent " Le Tigre du Bengale" suivi du " Tombeau Hindou". Il a longtemps rêvé de  ces films, et leur concrétisation est pour lui un immense bonheur.  
 
J'ignore exactement à quoi est dû leur succès  ( films d'aventure populaire dans une Inde imaginée et pas du tout réaliste, où la richesse, la cruauté, l'exotisme, le mystère, l'aventure cohabitent,) mais ce que je sais, c'est qu'enfant, je les avais vus à la télé un dimanche, et que j'avais été complètement captivée par l'interprète principale, la sublissime Debra Paget qui  danse dans les deux films. Et pour cause : elle incarne une danseuse - prêtresse attachée à une déesse dans un temple. Bien sûr, un puissant Maharaja tombe amoureux d'elle en la voyant danser ( on le comprend), mais son coeur va vers un bel étranger, un architecte, qui doit réaliser des bâtiments nouveaux dans la ville d'Eschnapur...
 
 
Son apparition magique dans le premier film est stupéfiante : nous sommes dans l'enceinte d'un temple mystérieux et gris, sous une voûte immense; une statue gigantesque veille sur le temple. Les prêtres sont en ordre à droite de la statue, le Maharadja et ses invités de l'autre côté. Et lorsque Seetha apparait en haut de l'escalier, annoncée par un coup de gong qui résonne longtemps dans tous les souterrains qui étirent leur galerie tout autour du temple, toutes les respirations se suspendent.
Bien sûr, ni la musique, ni la danse n'ont rien d'indiens, puisque l'on est dans un immense conte de fée et pas du tout dans une vision réaliste de l'Inde...
N'empêche que le voyage est grisant...
 
 
 

 

Dans le second film, le tombeau Hindou, Seetha qui s'est enfuie avec l'architecte, est rattrapée dans le désert par le maharadja; comme elle a trahi la déesse, le prêtre la condamne à exécuter une danse avec un cobra. Et c'est très déshabillée que Seetha danse avec le serpent. Malgré tout, il n'y a rien de vulgaire ni d'excessivement suggestif dans sa danse, et je crois que cela tient à la danseuse elle même qui arrive parfaitement à mettre de la distance entre ses gestes, ses attitudes, ses poses et ce qu'elle veut exprimer.

 

 

Car après tout, Seetha danse pour une déesse, et pas pour l'assemblée des hommes qui l'entourent... je n'ai pas encore réussi à savoir qui avait réalisé ses chorégraphies, mais elles sont faites avec intelligence et bon goût, et sur le plan du style lui même réalise une synthèse entre le classique, l'oriental ( ondulations, accents de hanche en twist) et un petit quelque chose de " contemporain" dans les relâchés du corps. La musique est toute simple : quelques percussions métalliques pour créer le mystère, un hautbois mélancolique qui joue une mélodie très entortillée pour l'exotisme.

 

 


 

Voilà comment un grand metteur en scène, en utilisant la danse d'une façon artistique dans son film, a mis en éveil l'imagination d'une petite fille et a contribué à lui donner envie de créer le style.... indo-oriental!!!

Merci à ces artistes de mettre en germination dans nos esprits d'enfants tant de belles pousses qui croissent en nous toute notre vie...

 


 

les deux dvd " le tombeau hindou" et " le tigre du bengale" ont été réédité en DVD sous le label wildside films

Partager cet article

Repost 0
Published by shabastet - dans DVD
commenter cet article

commentaires

Fanny 08/06/2006 09:21

Hi, hi, hi pour l' "autocélébration"...
C'est vraiment le mot de l'année 2006 !! ;-)

Fanny 07/06/2006 13:25

Comme c'est mignon ! (pour la conclusion)
Merci de partager avec autant de passion et de générosité !
(Et à force, les mots vont me manquer... MDR)
Bisous.

shabastet 07/06/2006 23:02

C'est un plaisir, Fanny, de partager!
c'est quand même mieux que l'autocélébration qu'on trouve sur tant de sites, non? :D (MDR)